La tyrannie des brindilles

Publié le par Sarah

dyn003 original 523 392 pjpeg 2660121 4462a4f6f6097508a0abd

 

 

 

Bon je suis finalement d'humeur inspirée ce soir, et le champagne aidant, j'avais envie de passer un coup de gueule contre toutes ces demoiselles n'ayant ni au regard de leur miroir, ni au regard de la médecine pas le moindre soucis de poids, et qui pourtant arrivent à nous pourrir la vie avec leur petites reflexions d'écervelés qui ne se rendent pas compte du poids de leurs mots sur nous, femmes rondelles, grosses, obèses, flasques, grasses, à la peau tombante, à la cellulite installée, bref nous, qui avons le droit d'être au régime.

 

Oui , oui je dis bien le droit! Car on veut aujourd'hui nous faire croire que le régime serait une obligation, un rite obligatoire, pire une institution à laquelle même la plus fine des top modèles ne peut échapper!

 

Et aujourd'hui moi je dis stop! Etre une femme ne nécessite pas forcément un passage obligée par la case frustration, restriction, diminution des portions et des aliments, bannissement du chocolat et même des fruits ("te rends-tu comptes de la teneur en sucre d'une banane? mais c'est catastrophique!" demande la brindille- "Heu ah bon..." réponds la bonne grosse, sa gentille copine évidemment, qui elle a matière à perdre, et pour qui ne manger que la moitié de la tablette est deja une victoire....)

 

Ne pourrait-on pas imaginer enfin une femme heureuse d'etre comme elle est ? Est-ce qu'être une femme nous oblige donc dés l'apparition des beaux jours à recommencer l'angoisse du maillot de bain ?

 

Vous souriez peut etre et j'accentue le trait c'est certain, mais ces brindilles existent ! Et c'est bien le plus triste !

 

Je vous donnerai juste cet exemple d'une demoiselle la trentaine passée, toujours célibataire, très entourée, mais qui ne se sentira comblée qu'une fois sa vie partagée avec son tendre prince charmant, ce gars là elle le cherche toujours, et ce n'est pas faute de chercher derrière toutes les pierres (où de se les taper plus précisement), mais enfin on lui a dit quand elle était petite, le prince charmant existe, et tu ne sera une femme comblée que le jour où tu l'auras trouvée! Alors chercher elle continue, inlassablement....

 

Donc cette jeune demoiselle pleine d'amis, excellente dans son travail, toujours en attente du futur père de ses enfants, tellement angoissée par la solitude qu'elle ne peut pas passer une soirée seule chez elle,  est la cible parfaite de tous les stéréotypes actuels, et comme le marketing est une merveilleuse invention très efficace sur nos petits cerveaux, elle décide de se mettre au régime.

Pourquoi? Bin on sait pas bien, parce qu'à part perdre un os là sérieusement, elle veut perdre quoi au juste? Je ne suis pas bien sûr que ce soit très clair dans sa tête non plus... Mais enfin la société nous le répète, et il existe assez de pubs pour nous le rappeler: la femme parfaite est filiforme, elle s'enduit de crème qui enlève la cellulite (même sans masser!), elle prends des cachets qui la font mincir pendant son sommeil et boit même des boissons intelligentes qui vont manger les graisses !

Alors qu'à cela ne tienne, elle aussi doit etre au régime! Et donc c'est très logiquement qu'elle se décide à manger tous les midis.... du yaourt avec des céréales. Oui oui ça tous les midis, et uniquement cela.

 

La bêtise du geste, même si sa vie après tout on s'en fout, me fait de la peine quand même... Elle aura pu se dire : "tiens je vais en profiter pour manger de la salade, ce sera bon pour ma santé", ou "tiens je viens aller faire du sport", ou "tiens je vais arrêter de picoler tous les weeks ends"...

Bin non, elle a préfèré bouffer un truc sans gout, sans interet nutritionnel particulier à son age (non non on manque pas de calcium à 35 ans) mais au moins elle se sent mieux, elle fait un effort, elle participe à ce grand mouvement qu'est le régime féminin. L^'efficacité de son régime particulier reste à démontrer, au cas où il y aurait des personnes interessées dans l'assistance....

 

Cela m'amène à me poser une question plus générale, pPeut-on etre une femme sans faire de régime aujourd'hui? A chacun sa réponse... Pour ma part, le régime est chez la femme ce que le foot /rugby est à l'homme.... le rite obligé.

 

 

Ce qui me mets hors de moi c'est quand cette fameuse brindille qui s'ingurgite son mélange infame tous les midis et qui nous rabache qu'elle est au régime, qu'il faut faire attention et bla bla bla, partage notre repas au resto et s'exclame après trois bouchées "oh mon dieu j'en peux plus j'ai trop mangé!" !

Mais moi non, moi j'ai encore de la place.... moi je suis gourmande et j'aime ce qu'on me sert alors je trouve ça quand même dommage de pas y faire honneur et de me priver...

Oui mais voilà, le regard de l'autre, c'est ça qui me tue, c'est ce qui fait naître la culpabilité....

Et c'est ça qui me révolte. Malgré mes progrès, je ne peux pas encore m'affirmer face à ces brindilles. Malgré ces quelques kilos que j'ai déjà réussi à perdre, je n'arrive pas à surpasser ces regards et à vivre pour moi, sans tenir compte de leur jugement.

Comment oserai-je me resservir, moi qui ait encore 20 kilos à perdre, alors que la brindille sait s'arrêter....

 

Et là je redis Stop ! Car je sais que ces pensées me sont néfastes, et je sais que  je ne dois pas raisonner de cette manière.

Je dois me rappeler de qui je suis, et de ce que j'aime.

Je me rappelle que 5 ans en arrière je pesais 15 kilos de moins mais était profondément malheureuse.

Je me dis qu'aujourd'hui je suis peut etre au régime, mais bien plus épanouie malgré les kilos.

Je regarde la brindille à nouveau et je vois derrière le masque. Je vois la solitude et l'angoisse de déplaire.

Et je me dis que pour rien au monde je ne souhaiterai être à sa place. Car ce qu'elle a elle ne sait pas s'en satisfaire.

 

Je me répète encore et encore ce qui m'échappe si souvent. Que le principal n'est pas le corps mais l'esprit, l'état d'esprit.

Je repense à ces africaines si belles et pourtant rondes que je croise dans les métros parisiens. Qu'est-ce qui fait qu'elles sont si belles? Peut-etre tout simplement que dans leur culture, être une femme ronde n'est pas un défaut, au contraire. Et elles le portent sur elles. Elles rayonnent d'une joie de vivre que les européennes ne savent pas afficher.

 

Alors,

Je rêve d'un monde où nous pourront nous affirmer

Je rêve d'un monde où nous n'aurons plus besoin de nous justifier

Je rêve d'un monde où nous pourrons dire merde aux brindilles et aux hommes, car nous auront compris qu'une ronde qui s'assume vaut dix brindilles mal dans leurs peaux.

 

Parce qu'avoir des rondeurs, c'est naturel,

Parce qu'avoir des courbes, c'est beau,

Parce qu'aimer manger, c'est aimer la vie,

 

Parce que s'il faut choisir, ma vie je la préfère avec des courbes que des angles droits.  

Parce que j'ai décidé de soigner mon esprit pour soigner mon corps, et pas soigner mon corps au détriment de mon esprit.

 

 

 

 

 

  

Publié dans Coups de gueule!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tikachris.over-blog.fr 10/05/2010 16:14



est heureuse de lire qui ya pas que moi qui aime manger ^^ et qui connait des brintilles qui moi personnellement me deprime . J'en connais plusieur dans la bande de copain que nous avons .etant
en surpoid se genre de nana me desepere avec leur 1.75 m et leur 50 kilos tout mouille et qui se plaigne d'etre grosse . Votre article me rassure et me montre qu'il faut pas tomber dans la
tentation des cremes , et autres produit marketing .que pour maigrir il suffit tout simplement d'avoir une alimentation equilibre et faire du sport !! ^^ et surtout de passer au dela de ces
brintilles qui nous mette hors de nous . merci !!



Sarah 10/05/2010 16:25



Oh bah de rien! je pense que tu (oui moi je tutoie hein^^) le savais déjà, et tu avais juste besoin que quelqu'un d'autre te le dise!


Je ne dis pas que ces produits ne servent à rien, mais ils ne sont efficaces que combinés à un régime équilibré et un minimum d'activité, donc de la à dire si c'est la crème ou ton régime qui
fonctionne... moi je prefere garder mes sous pour autre chose de plus utile!


On a le droit d'aimer manger! Et puis souvent les hommes apprécient plus quelqu'un qui sait profiter de la vie qu'une chichiteuse!


Ceux ci dit certaines brindilles sont très gentilles et ne sont pas "coupables" d'etre minces hein, après elles vont croire que je leur en veux^^


c'est juste le coté "insensible" de certaines qui me mets hors de moi :)


A bientot!



wetwet-et-moi.over-blog.com 09/05/2010 19:04



Bonjour Sarah


Effectivement tu peux crier un coup de g...le. Notre vie est véritablement basée sur le paraître, dîte société de consommation. Beaucoup de filles ( il y a plus de filles que de garçons) veulent
séduire, se ruinent sur les derniéres crêmes, la dernière opération chirurgicale pour gagner plus de poitrine ou se faire une abdominoplastie.. même pour acheter un produit de grande consommation
stylle paquet de gâteau ou du beurre il y a un packaging flambant neuf pour attirer l'oeil, tout est dans l'apparât, mais je pense que les hommes veulent des femmes qui prennent soin d'elles, qui
se respectent elle-mêmes, mais surtout qui s'assument naturellement il n'y a pas besoin d'en faire des tonnes,  c'est important, ( On ne peux pas maltraiter ton
corps par des régimes par si et par là), mais avoir une hygiéne de vie qui nous ressemble,


un esprit sain dans un corps sain, telle est la device des jeux olympique, est ça c'est le sport c'est tout.



Sarah 09/05/2010 21:07



tout à fait d'accord :)



Taille de Guêpe 09/05/2010 09:59



Ca c'est dit...


Je suis dans l'ensemble du même avis que toi, sauf qu'il ne faut pas oublier que tu peus être une brindille et être méga compléxée et de ce fait faire un régime en y croyant fort, et que
psychologiquement manger un yaourt est faire un réel effort par rapport à une salade, heu tu me comprends??


Je me rappelle de ma soeur qui a une époque a décidé de suivre un régime alors qu'elle avait 5 kg à perdre. A l'époque j'étais également au régime mais moi j'en avais 30 à perdre. Je lui en ai
voulu, j'ai pris ça comme un défi et me suis sentie un peu comme ce que tu décris dans ton article. Pourtant elle souffrait vraiment, bien plus que moi je pense, et pour son régime elle ne
mangeait que des barres de protéines, je trouvait ça débile, autant manger une tranche de jambon, non? et bien c'etait sa façon de faire des efforts, et finalement ça a payé (pour elle, parceque
moi j'ai repris tous mes kilos perdus à l'époque)...



Sarah 09/05/2010 10:57



Oui je pense que c'était ce que je voulais dire à la fin de mon article, mais je suis pas toujours claire ^^ L"important c'est d'être bien dans sa peau et c'est pour ça que je les plains à la fin
:) De pas se rendre compte de ce qu'elles ont.... Ca me rappelle moi quand j'étais "normale" :)



Cocotte 08/05/2010 22:55



C'est sur que les médias nous encouragent toutes à être minces. Trop minces? Toujours est il que ce qui me rassure c'est que ça semble entrain de changer. En Espagne, des mannequins trop minces
n'ont pas eu le droit de défiler à la fashion week. Des mannequins plus size commence à faire les unes des magazines. Bref les mentalités semblent être doucement entrain d'évoluer. Et
heureusement! Parce que si être très gros n'est pas une sinécure niveau santé je pense que d'être constamment au régime et faire attention c'est tout aussi néfaste (pour le moral).


 


Pour les brindilles au régime je ne connais que trop bien le phénomène! Au final je fais avec et je mange ce que je veux! Le trip de certaines à manger salade le midi (sans sauce, sans viande,)
et le soir une soupe au choux (bweark) et un yaourt nature 0% avec rien dedans c'est pas mon truc!


 


Enfin je vais pas polémiquer 30 ans parce que là je pourrais faire un monologue toute la nuit :)



Sarah 09/05/2010 09:09



Héhé bin c'est ce que j'ai fais hier hein, un joli monolgue LOL ca fait du bien des fois!